• Hé, j'crois qu'j'ai besoin d'un peu d'air frais
    D'une ballade en forêt, j'sais plus trop c'que j'fais
    La vie use
    Hé, j'aime pas du tout c'que j'fais, mais bon j'ai une bonne paye
    J'suis un homme mûre, j'ai des mômes, une voiture
    Hé, tu sais mon choix est fait, j'peux plus revenir en arrière
    Tu parles d'une carrière dans une firme planétaire
    Hé, j'fais parti des gens qui gagnent leur argent sur notre atmosphère
    Hé, j'fais parti des gens qui gagnent leur argent sur l'ashme de leurs enfants
    Hé, j'crois qu'j'ai besoin d'un peu d'air frais
    D'une ballade en forêt j'sais plus trop c'que j'fais
    La vie use
    Hé, j'aime pas du tout c'que j'fais, mais bon j'ai une bonne paye
    J'suis un homme mûre, j'ai des mômes, une voiture
    Hé, après tout j'ai choisi, ainsi va la vie et le monde vieillit
    Hé dans 3 ans c'est la retraite, j'sauverai pas la planète
    J'vais pas m'prendre la tête, pas m'prendre le tête non
    Hé, j'fais parti des gens qui vous laisse un futur avec emmerdement
    Et tonnes d'ordures
    Moi, j'fais parti des gens qui vous laisse un futur bourré d'armement
    Au minimum d'air pur
    Hé faut pas compter sur moi, j'ai raté ma jeunesse, j'profiterai d'la vieillesse
    Hé faut pas compter sur moi, dans c'bordel ya plus qu'toi, dans c'bordel ya plus qu'toi
    Hé toi t'es celui qui rêve, je t'envie, j'en crève que ma vie est triste
    Que la vie est triste
    Hé, je sais pas combien tu es, j'te laisse mes regrets et mon amertume
    Parce que moi, j'fais parti des gens qui ont vécu grassement, qui t'laisse un héritage
    Parce que moi, j"'fais parti des gens qui ont traverser les temps sans faire de sentiments
    Et après, et après, et après, et après

    votre commentaire
  • {Refrain:}
    Apporte-moi mes cachets
    Serre bien ma camisole
    Accèle encore le son de ta voix
    Ma techno-délire psychédélique
    Apocalyptico-dramatique...

    Sirènes obsédantes
    Métal hurlant, plastique qui résonne
    Aux arcades d'acier de l'oreille
    Entartrée par ton ouïe déficiente

    Des éclairs choppent tes yeux au hasard
    Les lasers t'étranglent et t'enfoncent leurs dards
    Cette nuit suçera ma sève
    Moi je m'en fiche, je "rave"

    {au Refrain}

    C'est le grand rassemblement
    C'est la fête ou la teuf des Grands
    Aux yeux équarquillés, aux pupilles dilatées
    Et aux coeurs dressés

    Par le battement de coeur
    Qu'elle te prend sans savoir
    Ton pauvre coeur qui n'en peut plus
    De ne plus pouvoir respirer

    Eh toi p'tit con !
    Qu'est-ce que tu fais là ?
    Dis-moi p'tit con,
    Tu viens franchir le pas ?

    Mais t'ignores le parfum
    Enivrant, obsédant
    Qui te couvre d'ivresse
    Te transforme en détresse
    Et peut faire de ta soirée
    Comme une éternité à crier

    {au Refrain}

    Mais au nom de la vie d ces quelques uns
    Qui sont restés bloqués sur ton drôle de chemin
    Au nom de mon ami malade
    Qui hurle au fin fond d'son hôpital

    {au Refrain}

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique